Kyoto et Nara

Visiter Kyoto et Nara

Quand on se demande que visiter au Japon, on pense forcément à visiter deux villes majeures du pays du Soleil Levant : Kyoto et Nara. Distantes d’à peine 1h et facilement accessibles en train, ces deux cités historiques parmi les plus importantes de l’histoire nippone regorgent d’un patrimoine naturel, culturel et religieux étonnant.

Une cité spirituelle majeure au Japon

Ville japonaise située au centre de Honshū dans la région du Kansai, Kyoto fut jadis la capitale impériale du pays entre 794 et 1868. Surnommée la « Capitale de la paix et de la tranquillité, celle-ci dispose d’un patrimoine religieux majeur avec près de 2 000 temples et sanctuaires. Considérée alors comme la capitale culturelle du Japon, Kyoto propose à ses visiteurs des lieux d’exception loin du tumulte des mégalopoles.

Palais Ōmiya, Heian, Kyōto-gosho ou Kinjaku-ji, la municipalité nippone est classée au Patrimoine mondial de l’Unesco pour ses monuments historiques emblématiques. Les voyageurs en quête de spiritualité au pays du Soleil Levant disposent ainsi au sein de la commune de nombreux jardins, palais et sanctuaires propices à la méditation et la contemplation. Un « Chemin de la philosophie » permet même de marcher dans les pas du philosophe du XIXème siècle, Kitarō Nishida. Située entre Ginkaku-ji et Nanzen-ji cette promenade du philosophe constitue aussi l’occasion d’admirer les cerisiers en fleurs appelés hanami le long d’un canal.

Nommée en japonais Heian-kyō, la commune nippone fait la part belle à une culture ancestrale. Le château impérial Nijō-jō à l’ouest de la ville et le quartier Gion du centre-ville où il n’est pas rare de croiser des geishas à proximité du temple de Yasaka-jinja : les sites incontournables de la municipalité sont à explorer lors d’une visite de la région.

L’ancienne capitale impériale

À proximité de Kyoto à environ 50km, Nara reste aisément accessible par la ligne JR du Yamatoji Rapid Service, l’équivalent du TER français. En moins d’1h la cité historique japonaise jumelée avec Versailles donne alors l’occasion d’explorer tout un pan de l’histoire du pays et de se faire son propre avis. La préfecture éponyme de la région du Kansai fut en effet la capitale entre 710 et 784 et est inscrite au Patrimoine mondial de l’humanité.

Caractérisée par ses daims ou « shika » errant en totale liberté dans la rue et par son patrimoine naturel étonnant, la commune possède aussi de nombreux temples. Horyu-ji, Todai-ji et son Bouddha géant, Wakamiya Shrine et sa porte ou Kasuga Taisha, les temples de Nata sont réputés dans toute l’île. L’ancienne capitale de l’empire du Soleil Levant reste aussi propice à plusieurs excursions champêtres grâce au principal jardin de la commune.

Les adeptes de visites culturelles peuvent également admirer le sanctuaire Todai-ji qui abrite le Dhaibutsu ou Bouddha géant, très prisé des petits japonais venus en pèlerinage depuis Osaka. Le plus grand parc de la cité, le Nara Koen, abrite de même plusieurs pagodes, temples et sanctuaires nichés dans un écrin de verdure. Édifié par l’empereur Shômu au VIIIème siècle, le temple de Todai-ji est l’une des plus grandes bâtisses religieuses en bois au monde. Bâtiment emblématique de la commune, celui-ci fut construit afin de regrouper les différentes sectes bouddhiques du pays lors de la période Nara entre 710 et 794.

A lire aussi...
Visiter Tokyo

Visiter Tokyo
Tokyo, capitale du Japon avec ses quartiers emblématiques comme Shibuya. La ville recelle aussi de nombreux temples et musées.

Kanazawa : la nouvelle perle touristique du Japon

Découvrir Kanazawa
Découvrez la ville de Kanazawa, célèbre pour son quartier de geishas et replongez dans l'époque des samourai.

Voyage de Hiroshima jusque sur l'île de Miyajima

De Hiroshima à Miyajima
Nos conseils pour une visite d'Hiroshima en passant par l'île de Miyajima avec le ferry