Formalités voyage au Japon

Préparer son voyage au Japon : les formalitas avant départ

Destination dépaysante pour le voyageur l’entrée sur le sol du Japon reste sujette à quelques formalités administratives. Un voyage au pays du Soleil-Levant nécessite en effet le respect de certaines règles légales avant d’embarquer, et nous sommes là pour vous donner les conseils pratiques essentiels pour votre voyage au Japon.

Avant un séjour au Japon

Comme l’immense majorité des nations dans le monde les autorités japonaises exigent des visiteurs un passeport valide pendant toute la durée d’un séjour et ce jusqu’à la date du retour. À partir du 15 janvier 2017 les mineurs doivent également posséder quel que soit leur âge un passeport individuel. Cette mesure prend en effet place dans un contexte sécuritaire élevé, et les ressortissants mineurs voyageant avec au moins un parent doivent répondre à cette exigence.

Selon la nationalité des voyageurs la carte d’identité pour un mineur peut suffire mais dans tous les cas un formulaire d’autorisation de sortie du territoire japonais doit être signé par l’un des parents titulaires. Comme de nombreuses nations le Japon s’est doté d’équipements biométriques pour relever les empreintes digitales et les données physiques des ressortissants étrangers. Tout voyageur à de rares exceptions près se présentant alors sur le sol japonais doit se soumettre à cette prise de données biométriques et à la photo d’identité.

Une législation douanière à respecter

Un visa n’est nécessaire que pour les séjours excédant 3 mois, cependant les autorités douanières peuvent exiger un billet de retour pour les ressortissants étrangers voyageant sans visa ou avec un visa de séjour temporaire. Un passeport biométrique ou la version précédente du document officiel est nécessaire mais la durée de validité de 6 mois après le retour d’un voyage au Japon n’est pas requise. Seule la durée de validité du document le temps du séjour reste obligatoire.

La présentation de la carte de débarquement est également nécessaire pour une entrée dans le pays. Attention également au respect de la validité du passeport car les autorités douanières n’acceptent aucune exception même sur intervention du consulat national du ressortissant.

Si vous avez des questions particulières, n'hésitez pas à prendre contact directement avec l'ambassade de France à Tokyo qui saura vous indiquer les formalités administratives particulières à votre situation.

Des formalités particulières

Une fois sur place et à cause des contraintes légales et de la langue le permis de conduire international n’est pas valide. Une traduction est en effet exigée pour pouvoir circuler légalement, à requérir auprès de la Japan Automobile Federation. Attention également au respect du Code de la route où pour information la conduite à gauche est la règle. Aucun vaccin n’est obligatoire légalement cependant les autorités sanitaires recommandent une vaccination contre l’encéphalite japonaise en cas de voyage en période de mousson. Les vaccins contre les hépatites A et B et contre la typhoïde sont de même indiqués.

Une assurance santé reste également fortement conseillée, les frais médicaux et soins pouvant en effet s’avérer prohibitifs. Les autorités autorisent lors de la sortie du territoire la possession de 500g de tabac à rouler, 400 cigarettes ou 100 cigares, et ce sans taxes. La détention d’alcool est aussi autorisée jusqu’à 3 bouteilles de 76cl. De même les voyageurs sont autorisés à la sortie du territoire à détenir des objets exotiques achetés dans le pays à hauteur d’une somme de 1 430€ soit environ 177 259 yens.

A lire aussi...
Quelles formalités pour conduire au Japon lors d'un voyage

Conduire au Japon
Est-ce que le permis de conduire français suffit pour louer une voiture au Japon ? Comment bien se débrouiller sur les routes japonaises.

Comment utiliser les transports en commun au Japon

Transports au Japon
En train, bus ou métro, comment se déplacer au Japon. Optimisation des trajets, achat de billet, lisez nos conseils pratiques.