Conduire au Japon

Quelles formalités pour conduire au Japon lors d'un voyage

Conduire au Japon peut s’avérer pour vous un véritable défi que vous devez avoir anticipé lors de la préparation de votre voyage. Heureusement, nous sommes là avec nos conseils pratiques sur le Japon. Qu’il s’agisse de rouler à gauche, d’utiliser un véhicule équipé d’une boite automatique ou de se retrouver face à des panneaux écrits dans une langue inintelligible par vous, vous devez prendre toutes les dispositions nécessaires pour être prêt à prendre le volant dans de bonnes conditions une fois sur place.

Savoir conduire au Japon : Quelques règles à connaître

A l’instar de la Grande-Bretagne, la conduite se fait ici à gauche et le volant se situe à droite. Bien que déroutant au cours des premiers kilomètres, vous parviendrez à vous habituer à cette pratique.

En terme de réglementation, vous devez savoir que pour conduire sur n’importe quelle route du pays, le permis international n’est pas reconnu pour les conducteurs français. Pour être en règle, vous devrez réaliser la traduction de votre permis de conduire en vous adressant à la Japan Automobile Federation.

Comment rouler en terres japonaises ?

Ne soyez pas surpris de vous retrouver avec une voiture équipée d’une boite automatique. Déroutant au début, vous serez rapidement conquis par ce type de véhicule à la conduite beaucoup plus simple puisque seules trois vitesses subsistent sur ces modèles.

Autre paramètre à prendre en compte si vous effectuez un voyage au Japon, faites le deuil de la vitesse sur les routes. En effet, la vitesse autorisée dans les villes est de 40 km/h, de 100 km/h sur autoroutes et de 60 km/h partout ailleurs. Armez-vous donc de patience et ne soyez pas tenté de ne pas respecter ces normes car les contrôles routiers sont très fréquents.

En parlant des autoroutes, sachez que celles du pays figurent parmi les mieux entretenues et agréables au monde. La qualité a néanmoins un coût puisque les péages réguliers alourdiront votre budget consacré aux déplacements de ville en ville.

Le GPS : Votre meilleur compagnon de route

Au cours de votre périple, disposer d’un GPS est indispensable. L’une des spécificités du modèle japonais est que ce dernier permet de faire d’un numéro de téléphone un lieu de destination. Pour vous éviter bien des tracas, assurez-vous que le véhicule que vous louez possède un système de navigation au moins en anglais.

Un dernier point à prendre en compte si vous envisagez de rouler au Japon est la problématique du parking. Tout particulièrement dans des villes comme Tokyo, n’envisagez même pas de vous garer n’importe où comme en France car les amendes y sont particulièrement élevées. La seule option possible pour vous sera les parking officiels, une option également onéreuse mais inévitable.

Une dernière recommandation à suivre si vous envisagez de louer un véhicule au cours de votre séjour est de bien vous faire expliquer le fonctionnement du véhicule (démarrage et arrêt notamment) et du système de navigation. En tout état de cause, ayez toujours sur vous votre permis de conduire et sa traduction officielle pour rouler en toute sérénité.

A lire aussi...
Comment utiliser les transports en commun au Japon

Transports au Japon
En train, bus ou métro, comment se déplacer au Japon. Optimisation des trajets, achat de billet, lisez nos conseils pratiques.

Préparer son voyage au Japon : les formalitas avant départ

Formalités voyage au Japon
Faut-il un visa pour entrer au Japon ? Le passeport suffit-il ? Toutes les informations utiles au voyageur pour le Japon.